Bookys logo

Maudit Victor

Maudit Victor

Scénario : Preteseille, Benoît
Dessin : Preteseille, Benoît
Couleurs : Preteseille, Benoît
Dépot légal : 09/2011
Editeur : Cornélius
Planches : 96

Persuadé que la prothèse oculaire de son oncle est un objet magique, un gamin crédule se crève un œil. Ainsi débute l’histoire, tragique et dérisoire, de Victor. Elle se déroule sur le rythme décousu et fantasque des romans-feuilletons, avec comme décor le bric-à-brac bourgeois de la Belle Epoque : coloniaux courageux, mages mystiques, peintres pompiers, marquises majestueuses. Une femme avec un trou béant dans le ventre, qui voit des choses insensées dans les yeux des animaux, éveille chez l’influençable Victor une vocation de peintre. Pour pouvoir installer son atelier, il assassine un cheval à corps d’homme, qu’il a surpris à compter des diamants au fond d’une grotte. Pauvre Victor! Le voilà riche mais maudit. Il ne peut plus peindre que des canassons, ce qui handicape sa carrière d’artiste mondain. Tout cela finit très mal, comme il se doit.

Partager

Maudit Victor

Advertising Maxads
Your site here in popunder